Le en gali?re de dos est le premier motif de consultation medicale.

Le en gali?re de dos est le premier motif de consultation medicale.

En France, 8 gens dans 10 auront un jour a se plaindre de douleurs au dos

Pour bon nombre le mal de dos est permanent (on dit chronique)[2]… Beaucoup fondent leurs espoirs dans la chirurgie. Pour le Dr David Hanscom, chirurgien du dos a Seattle, la chirurgie reste rarement utile. Un chirurgien qui deconseille la chirurgie… c’est le comble ! Ca m’a surpris, alors j’ai voulu en savoir plus. Et effectivement, le Dr Hanscom explique a ses patients atteints de douleurs au dos qu’ils n’ont inutile de chirurgie ! Selon lui, la chirurgie est inefficace pour bon nombre de patients… et Afin de Divers, elle aggrave la situation. Dans son livre, Back in Control: A Surgeon’s Roadmap Out of Chronic Pain[3], il explique comment se debarrasser de douleurs dorsales chroniques sans chirurgie invasive. Vous allez voir que son protocole est surprenant (vous verrez que vous pouvez sans risque le suivre vous-meme, a domicile). La fusion de vertebres solutionne rarement le en gali?re de dos La chirurgie la plus frequente reste la fusion rencontre avec un gamer des vertebres (spondylodese) – souvent concernant le bas du dos (lombaires). Elle consiste a souder plusieurs vertebres a une tige de metal, a la maniere d’un tuteur. Sur cette radio, on voit bien la tige verticale et les vis pour la fixer En France, les patients ne voient pas passer la facture pour un operation. Mais Afin de vous donner une idee, ce type de chirurgie est facturee 15 a 20 000 euros aux Etats-Unis[4]. A ce prix-la, ca devra etre efficace, non ? C’est ca le souci : seuls 24 % des patients sont debarrasses de leur en gali?re de dos « et on continue quand-meme a nos operer » se lamente le Dr Hanscom. Selon lui, les chirurgiens se trompent de cause. Ils attribuent la douleur a la degenerescence des disques vertebraux. Leur solution est donc de souder les vertebres entre elles pour empecher tout mouvement. « Notre degenerescence des disques entre les vertebres ne provoque aucune douleurs de dos ! Ca fut bien documente. » « En 1994, j’ai decouvert une etude qui rapportait qu’un an apres une chirurgie de fusion de vertebres, seuls 15 % des patients etaient en etat de retourner bosser – aussi j’ai arrete de pratiquer ces operations. »

« Et Quand l’operation ne soigne gui?re les douleurs, c’est affreux.

Les patients seront condamnes a vivre 30 ou 40 ans avec votre douleur chronique. » Malgre les preuves accablantes, on continue de pratiquer ces operations sur des gens dont nos douleurs de dos ne sont gui?re caracterisees (600 000 par an a toutes les Etats-Unis). Et l’argent gaspille se compte en milliards (600 milliards de dollars, forcement a toutes les Etats-Unis). La solution trouvee par le Dr Hanscom va vous paraitre surprenante. Cette solution, il l’a trouvee aussi qu’il cherchait a soigner son propre burn-out. Notre point commun entre le burn-out et le mal de dos Les chirurgiens sont soumis a un stress enorme. Le taux de burn-out dans la profession est de l’ordre de 55 %[5]. Le Dr Hanscom n’y a pas echappe. Et pendant 15 ans, il a bataille avec maints symptomes de burn-out : maux de tete ; acouphenes (oreilles qui sonnent) ; le crane qui demange ; eczema ; sensations de brulures a toutes les pieds ; syndrome de stress post-traumatique (PTSD) ; mais aussi… des douleurs chroniques. Le Dr Hanscom a tout essaye pour s’en aller. Apres une serie d’essais et d’erreurs, il a developpe 1 systeme que je vais vous presenter dans un clin d’oeil. Notre lecon principale que cette experience lui a appris, c’est qu’en parallele au burn-out, il souffrait d’un syndrome neurophysiologique. Quand vous etes anxieux, votre systeme nerveux se gorge d’adrenaline… d’immenses quantites d’adrenaline ! La consequence, c’est que l’ensemble de les organes commencent a dysfonctionner. Or, comme vous le connaissez, les douleurs chroniques seront souvent causees par un dysfonctionnement du systeme nerveux (les recepteurs une douleur reagissent comme s’il existait une douleur reelle). On appelle ca une nevralgie. Le protocole du Dr Hanscom consiste a “desadrenaliser” la systeme nerveux pour faire disparaitre la douleur chronique.

Leave a Comment

Your email address will not be published.